Sans agence, mais pas tout seul !
Contactez-nous ! Du lundi au samedi de 8h30 à 18h30 au 04 42 03 90 57

Lorsque l’on souhaite mettre un bien en location pour la première fois, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre. Prenez en compte car après il sera trop tard ou beaucoup plus difficile pour revenir en arrière et modifier ses choix.

 

Respecter les normes

 

Tout d’abord assurez-vous que l’appartement est conforme aux normes prévues par la loi (loi du 5 juillet 1989 article 6). https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000037670751 ) avec des équipements et des surfaces adaptés à la location. C’est la première étape importante avant de se lancer dans la location, que vous décidiez de louer meublé ou vide. Si les normes ne sont pas respectées, il est important d’effectuer les modifications demandées afin que le bien loué ne soit pas classé comme indécent (le tribunal peut contraindre le bailleur à faire les travaux nécessaires, prononcer une diminution du loyer et attribuer des dommages et intérêts).

Le bailleur risque également une sanction pénale en cas d’accident causé au locataire, par exemple par le mauvais état du garde-fou d’une fenêtre.

 

Rédaction de l’annonce

 

Vous devez rédiger une annonce attractive de votre bien comportant des informations détaillées et claires, accompagnées de photos valorisantes. Si vous prenez le temps de regarder les locations sur différents sites internet, vous verrez que certains n’attirent pas du tout l’œil et d’autres beaucoup plus, simplement parce que les premières informations visibles sont plus ou moins attractives.

Il est important de valoriser les photos en vous plaçant dans les meilleurs angles de prises de vues (placez-vous dans les angles des pièces lorsque vous prenez vos photos afin de maximiser l’impression d’espace), à la qualité de l’appareil photo et à la luminosité du moment.

Il est déconseillé de modifier les photos ; cela ne fera qu’apporter des déceptions lors des visites et une perte de temps pour vous. Pour ce qui est de la description du bien, valorisez les informations principales que tout le monde cherche à trouver facilement (surface, nombre de pièces, extérieur ou non, garage/parking ou non…) et n’hésitez pas à parler par la suite du quartier résidentiel et de ces commerces pour donner envie d’y vivre. Mon Alter Immo propose un service de rédaction d’annonce et de réponse aux appels des locataires afin de vous assurer de réaliser d’une annonce efficace et de ne rater aucune candidature tout en préservant votre tranquillité.

 

Réalisation du DDT

 

Ensuite, vous devez faire réaliser un diagnostic immobilier obligatoire et remettre le dossier de diagnostic technique (DDT) au locataire.

Mais qu’est-ce que le DDT ?  C’est un ensemble de diagnostics (performance énergétique, état de l’installation du gaz…) qui doivent être regroupés au sein d’un dossier de diagnostic technique (DDT) qui doit être annexé au bail. Le DDT est généralement transmis au locataire par mail.

 

Prix du loyer

 

Pour ne pas être perdant en sous-estimant ou sur-estimant le tarif de votre location, il est conseillé d’étudier la concurrence afin de ne pas se trouver en décalage avec les prix du marché. Il faut prendre en compte la localisation du bien et les avantages du quartier (si vous êtes en centre-ville à proximité de nombreux commerces divers, le bien pourra être loué plus cher qu’un bien excentré), la surface du bien, l’équipement fourni… Il peut être conseillé d’effectuer des travaux coûteux mais utiles, pour pouvoir par la suite justifier un tarif relativement élevé. Pour les appartements meublés, il est important de ne pas négliger la qualité du matériel fourni (machine à laver, télé, four, lave-vaisselle…).

 

Le choix du locataire

 

Lorsque vous aurez des demandes de locataires, il faudra leur demander certains justificatifs pour prouver leur solvabilité (LIRE NOTRE ARTICLE ci-dessous pour voir les justificatifs à demander : mettre lien de l’article « Quels documents justificatifs pouvez-vous demander à votre futur locataire ? »). Une fois que vous aurez vérifié que la situation financière du locataire est stable et rassurante, vous n’aurez plus qu’à signer le bail d’habitation et effectuer l’état des lieux d’entrée, en détail, afin d’éviter tout litige par la suite.

Mon Alter Immo propose de réaliser un état des lieux professionnel, avec reportage photos et de signer le bail à votre place à partir de 50€.