Sans agence, mais pas tout seul !
Contactez-nous ! Du lundi au samedi de 8h30 à 18h30 au 04 42 03 90 57

Il est difficile de savoir où investir, puisque la liste des villes les plus rentables évolue régulièrement. De plus, la crise sanitaire a causé des changements structurels lourds. Alors, comment s’y retrouver au milieu d’un panel d’informations aussi diverses ?

Pour commencer, essayons de trouver le rendement locatif le plus élevé afin de maximiser sa rentabilité.

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Pour ceux qui ne savent pas, c’est tout simplement le ratio en pourcentage entre le montant total de votre bien à l’achat et les revenus locatifs mensuels que vous toucherez. Il faut donc prendre en compte les deux variables que sont le prix d’achat du bien, et le prix de sa location.

Prenons tout d’abord en compte les villes dont le rendement locatif au m2 est le plus élevé. Certaines villes se démarquent des autres…

Cette année, elles sont plusieurs à faire parler d’elles :

Parmi les plus grandes villes, il y a Annecy qui se positionne au sommet du podium, suivi d’Aix-en-Provence puis Toulouse. Mais quels sont les critères qui permettent d’évaluer ces villes ?

Et bien en premier c’est leur localisation. L’emplacement est l’un des points les plus importants car il est préférable de miser sur les zones dynamiques pour garantir la réussite du placement. Les villes présentant la particularité d’être à la fois dotées d’une forte population étudiante et d’une importante fréquentation touristique tiennent le haut du pavé.

La première ville est Annecy qui se trouve à proximité des Alpes, de la Suisse et de plusieurs lacs. Cette ville est aussi agréable l’été pour profiter des activités aquatiques, qu’en fin d’année avec les sports d’hiver à proximité. Le m2 se situe autour de 4200 . De plus, la population est mixte : il y a beaucoup de jeunes travailleurs, aux salaires confortables, qui se logent en France mais travaillent en Suisse ou dans les environs, mais nous y trouvons aussi de nombreux retraités qui cherchent à s’installer près des montagnes et des lacs.

En seconde position nous avons Aix-en-Provence, qui est considérée comme la cité étudiante du Sud avec de nombreux baux locatifs d’un an. Cette ville fait parler d’elle pour sa population « haut de gamme ». Les biens acquis se louent facilement. De plus, cette ville est située à proximité de grandes zones commerciales (Vitrolles, Plan de Campagne) et de Marseille ce qui attire de nombreux professionnels à s’installer peu loin des bassins d’emploi. Le prix de l’immobilier est similaire à Annecy, étant de 4200 € le m2.

D’un point de vue structurel, le parc immobilier locatif d’Aix-en- Provence est principalement composé de T2 et de studios.

Enfin en troisième position, Toulouse fait parler d’elle ! La ville rose ne cesse de voir sa population croître. En ce début d’année, le taux d’acheteurs potentiels est même supérieur au nombre de biens à vendre. Cette ville attire de plus en plus d’étudiants chaque année, mais pas que ! Elle contient également des pôles d’activités à grande taille, dont l’aéronautique, propices aux implantations. Une ville chaleureuse qui continue de se développer avec une nouvelle ligne de métro en prévision qui desservira l’agglomération d’Ouest en Est dans les années à venir. Le prix du m2 est  d’environ 3400 €, ce qui reste moindre que les villes ci-dessus.

 

Hormis ces trois villes, la banlieue parisienne reste intéressante pour investir même si le prix de l’immobilier y est élevé. Massy reste la commune qui possède le plus d’atouts : les prix de l’immobilier restent encore raisonnables avec en moyenne un m2 à 3500 €. Une grande présence étudiante, des transports dynamiques et une modernisation de la ville a permis à Massy d’attiser la curiosité des investisseurs.

Nous évoquerons dans un prochain article, l’intérêt à investir dans des villes moyennes où le prix du logement locatif au m2 est relativement peu élevé, pour lesquelles le coût des biens peut se montrer très attractif !